Petit clin d’œil à droite de la page

Les sites Historique

Le Fort de Douaumont pris par les Allemands le 25 Fevrier 1916 sans combattre, la reconquête le 24 octobre 1916 coûtera à la France 100 000 morts !
Le Fort de Douaumont pris par les Allemands le 25 Fevrier 1916 sans combattre, la reconquête le 24 octobre 1916 coûtera à la France 100 000 morts !
Mémorial musée de la bataille de Verdun situé au dessus du village de Fleury; la route que l'on aperçoit nous y conduit
Mémorial musée de la bataille de Verdun situé au dessus du village de Fleury; la route que l'on aperçoit nous y conduit
Verdun la place d'armes
Les impressions d’une femme, née pendant la guerre et rencontrée à la Nécropole Militaire de La Chalade, très proche de Vauquois : A lire dans la page Souvenirs  témoignages et photos
Les impressions d’une femme, née pendant la guerre et rencontrée à la Nécropole Militaire de La Chalade, très proche de Vauquois : A lire dans la page Souvenirs témoignages et photos

Après plusieurs tentatives infructueuses en décembre 1914, la grande offensive eut lieu en février et mars 1915 : Ce furent les combats légendaires de la Butte Vauquois. La colline fut littéralement déchiquetée par les obus de gros calibres et les mines ; les maisons furent toutes pulvérisées par les mines, Elle se visite avec guide en saison 

Le village de Vauquois après la fin des combats fin mars 1915; un village totalment pulvérisé par 13 trous de plus de 20 mètres de profondeur.A  l'emplacement du monument ce trouvais l'anciene Mairie
Le village de Vauquois après la fin des combats fin mars 1915; un village totalment pulvérisé par 13 trous de plus de 20 mètres de profondeur.A l'emplacement du monument ce trouvais l'anciene Mairie
Maurice GENEVOIX, Sous-Lieutenant au 106ème R.I. écrit à sa famille le 22 mars 1915 lors de la bataille des Éparges, a lire dans la page ils se sont souvenus,
Maurice GENEVOIX, Sous-Lieutenant au 106ème R.I. écrit à sa famille le 22 mars 1915 lors de la bataille des Éparges, a lire dans la page ils se sont souvenus,

V * Les Éparges furent le théâtre de la guerre des mines et de ce fait le tombeau de milliers de soldats.Avant le déclenchement de l’offensive du 17 février 1915, les soldats vont creuser des km de tranchées et de galeries souterraines ; deux régiments du Génie sont engagés à ces tâches. Les souterrains doivent infiltrer la crête pour y déposer les mines (on appelait cela du "marmitage") ; certaines charges atteignaient soixante tonnes de dynamite

Un monument y est érigé à la mémoire des dix mille "portés disparus" dans la glaise.

 

 


Le village  de Fleury, la chapelle a l'emplacement de l'église disparue comme toutes les maisons
Le village de Fleury, la chapelle a l'emplacement de l'église disparue comme toutes les maisons

FLEURY : situé en amont de Verdun (5 km) et trop près du Fort de Douaumont, Fleury (400 habitants en 1914) a été vidé de sa population au début de 1916 à l’annonce de la terrible bataille que l’on connaît. Le 23 juin les Allemands lancent une offensive au sol qui dure jusqu’au 11 juillet. Cette position est prise et reprise seize fois. Quand les combats cessent sur le secteur, Fleury n’est plus que ruines 

Le nom d'une ancienne exploitation agricole du village de Fleury, un tas de moellons : un village fantôme; en se promenant sur ces lieux on retrouve ce genre de borne pour mémoire
Le nom d'une ancienne exploitation agricole du village de Fleury, un tas de moellons : un village fantôme; en se promenant sur ces lieux on retrouve ce genre de borne pour mémoire
Le Fort de Vaux, (rive droite) occupé par une garnison de 300 hommes hâtivement constituée, est sous les ordres du Commandant RAYNAL Ce Fort va être défendu avec acharnement par ses hommes
Le Fort de Vaux, (rive droite) occupé par une garnison de 300 hommes hâtivement constituée, est sous les ordres du Commandant RAYNAL Ce Fort va être défendu avec acharnement par ses hommes
Le 2 juin 1916 les Allemands abordent les supertsructures.  RAYNAL ne parvient plus à communiquer avec l’arrière. Le 4 juin il utilise son dernier pigeon voyageur(secours impératif)
Le 2 juin 1916 les Allemands abordent les supertsructures. RAYNAL ne parvient plus à communiquer avec l’arrière. Le 4 juin il utilise son dernier pigeon voyageur(secours impératif)

Le Fort tombe le 7 juin. La réserve d’eau étant détruite, les hommes sont torturés par la soif. La vie à l’intérieur est devenue intenable : RAYNAL se rend avec ses hommes. Le Komprintz leur fait rendre les honneurs et redonne une épée au Commandant RAYNAL (la sienne ayant été perdue pendant la bataille

 

Monument au Mort-Homme,Un survivant du Mort-Homme raconte : « Quelle honte de faire souffrir ainsi des hommes ! Ce n’est plus de l’héroïsme, c’est de la dégradation humaine ».
Monument au Mort-Homme,Un survivant du Mort-Homme raconte : « Quelle honte de faire souffrir ainsi des hommes ! Ce n’est plus de l’héroïsme, c’est de la dégradation humaine ».
L'immense chaos après la bataille du Mort-Homme et la cote 304 rive Gauche de Verdun * Le Mort-Homme , perché au-dessus du village de Cumières,complètement détruit
L'immense chaos après la bataille du Mort-Homme et la cote 304 rive Gauche de Verdun * Le Mort-Homme , perché au-dessus du village de Cumières,complètement détruit

 

 

Perthes-les-Hurlus en Champagne
Perthes-les-Hurlus en Champagne
Au fond de la tranché un soldat écrit ?
Au fond de la tranché un soldat écrit ?
Soldats en position ce protége derrière un talus
Soldats en position ce protége derrière un talus

252 nécropoles en France plus les cimetières et carré militaires 3 200

L'Ossuaire de Douaumont et le cimetière militaire 16 000 tombes
L'Ossuaire de Douaumont et le cimetière militaire 16 000 tombes

135 000 corps de soldats inconnus reposent aujourd’hui dans les dix-huit alvéoles de l’Ossuaire de Douaumont (un alvéole personnalisé par secteur de bataille célèbre). Ossuaire érigé sur l’initiative d’un comité présidé et animé par l’Evêque de Verdun Monseigneur GENESTY, recueillant avec son clergé et des bénévoles tous les restes humains identtifiables

 

La Chapelle N D de Lorette Vue du haut de la Tour Lanterne
La Chapelle N D de Lorette Vue du haut de la Tour Lanterne

La Chapelle N.D. de Lorette a été construite en 1729,  : elle est déjà un important lieu de pèlerinage en 1914. Totalement détruit en 1915, l’édifice a laissé place à une véritable basilique.. Autour de ces monuments s’étend un des plus grands Cimetières Nationaux français, où reposent 20 059 corps identifiés (sur 13 ha) ; une zone est réservée aux soldats de religion musulmane.

la Tour Lanterne, haute de 56 mètres (200 marches) avec à sa base, huit Ossuaires  constitués de 19 998 corps non identifiés
la Tour Lanterne, haute de 56 mètres (200 marches) avec à sa base, huit Ossuaires constitués de 19 998 corps non identifiés
Une crypte où reposent huit cercueils de soldats inconnus dont un soldat 14-18, un soldat 39-45, les cendres d’un déporté, un soldat d’Indochine et un soldat d’Algérie
Une crypte où reposent huit cercueils de soldats inconnus dont un soldat 14-18, un soldat 39-45, les cendres d’un déporté, un soldat d’Indochine et un soldat d’Algérie

 

Cimetière Français au bas du Mort-Homme,1800 tombes
Cimetière Français au bas du Mort-Homme,1800 tombes
La bataille du chemin des Dames. A Cerny en Laonnais ou a été érigée une chapelle-mémoriale, une tour lanterne des morts  et de nombreux cimetières, en souvenir de tous les morts de cette région.
La bataille du chemin des Dames. A Cerny en Laonnais ou a été érigée une chapelle-mémoriale, une tour lanterne des morts et de nombreux cimetières, en souvenir de tous les morts de cette région.
L’Abbaye de Vauclaire détruit pendant la bataille du chemin des Dames ( Aisne )A voir également la Caverne du Dragon : une gigantesque carrière souterraine qui traverse le plateau de part en part,
L’Abbaye de Vauclaire détruit pendant la bataille du chemin des Dames ( Aisne )A voir également la Caverne du Dragon : une gigantesque carrière souterraine qui traverse le plateau de part en part,
Le monument de la voie sacrée, route de Bar-le-Duc a Verdun qui servit de cordon ombilicale pour le ravitaillement lors de la bataille de Verdun, un camion toutes les quatorze secondes
Le monument de la voie sacrée, route de Bar-le-Duc a Verdun qui servit de cordon ombilicale pour le ravitaillement lors de la bataille de Verdun'': un camion toutes les quatorze secondes''

Des sites a visiter : Américains

Mémoriail Américains en haut de la bute Montsec (Meuse)
Mémoriail Américains en haut de la bute Montsec (Meuse)
Mémorial Américains Varennes-en Argones
Mémorial Américains Varennes-en Argones
On peut encore visiter dans la Meuse l’un des plus grands cimetières américains sur le sol français,celui de Cunel-Montfaucon où reposent 14 246 soldats identifiés,
On peut encore visiter dans la Meuse l’un des plus grands cimetières américains sur le sol français,celui de Cunel-Montfaucon où reposent 14 246 soldats identifiés,

 

Entrée du cimetière,: on y retrouve un ossuaire de plus 20 000 soldats non identifiés
Entrée du cimetière,: on y retrouve un ossuaire de plus 20 000 soldats non identifiés

: Britanniques

Cimetière Britanique Le cabaret rouge Arras (Pas-de-Calais)
Cimetière Britanique Le cabaret rouge Arras (Pas-de-Calais)
Cimetière britanique au milieu des champs dans la Somme et Pas-de-Callais
Cimetière britanique au milieu des champs dans la Somme et Pas-de-Callais
Mémorail de Thiepval: Il représente aujourd’hui le plus imposant des mémoriaux britanniques,,où plus de 160 000 visiteurs viennent se recueillir chaque année. Les noms des disparus sont inscrits sur ce monument
Mémorail de Thiepval: Il représente aujourd’hui le plus imposant des mémoriaux britanniques,,où plus de 160 000 visiteurs viennent se recueillir chaque année. Les noms des disparus sont inscrits sur ce monument

     Thiepval a été l’un des principaux théâtres de la Bataille de la Somme, dont les pertes humaines furent considérables. En 1932, le Mémorial est inauguré pour commémorer la perte de plus de 73 367 combattants disparus britanniques et sud-africains sans sépulture.

 

 

Canadiens

 Les Canadiens ont édifié sur la colline de Vimy un ensemble mémorial de plus de 100ha (territoire Canadien) qui comprend un monument gigantesque de granit blanc
Les Canadiens ont édifié sur la colline de Vimy un ensemble mémorial de plus de 100ha (territoire Canadien) qui comprend un monument gigantesque de granit blanc

 

A la base duquel on voit deux statues de mères pleurant leurs enfants.66 655 Canadiens sont morts au cours de la première guerre mondiale
A la base duquel on voit deux statues de mères pleurant leurs enfants.66 655 Canadiens sont morts au cours de la première guerre mondiale
Une tranchée restaurée â Vimy
Une tranchée restaurée â Vimy
Le parc de 100 hectares qui entoure le monument(concédé par la France) en partie reboisé oû pâturent de paisibles moutons dans les trous d'obus
Le parc de 100 hectares qui entoure le monument(concédé par la France) en partie reboisé oû pâturent de paisibles moutons dans les trous d'obus

Allemands

A qui passe dans cette région une visite s’impose dans ces hauts lieux de la mémoire du 20ème siècle ; des panneaux routiers « CHEMINS DE LA MEMOIRE » nous le rappellent
A qui passe dans cette région une visite s’impose dans ces hauts lieux de la mémoire du 20ème siècle ; des panneaux routiers « CHEMINS DE LA MEMOIRE » nous le rappellent

Les Allemands ont construit non loin de là, à Neuville-St-Vaast, leur plus grande nécropole composée d’un Mémorial, des Ossuaires et des tombes où reposent 36 793 soldats identifiés. A l’entrée de la nécropole se trouve une très grande croix où l’on peut lire « Paix aux Hommes de Bonne Volonté »

Cimetière Allemand a Dun-sur-Meuse trés bien entretenu par une association de jeunes Allemands. En haut deux tombes une juive et une catholique, tout un symbole
Cimetière Allemand a Dun-sur-Meuse trés bien entretenu par une association de jeunes Allemands. En haut deux tombes une juive et une catholique, tout un symbole
Dans les deux camps, beaucoup puisent leurs forces dans la foi, quelles que soient leurs religions
Dans les deux camps, beaucoup puisent leurs forces dans la foi, quelles que soient leurs religions

Témoignage d’une étudiant allemand en théologie à Leipzig (24ans). Il écrit à ses parents le 13 mai 1916 :

Mes chers Bons Vieux Parents,« Ici nous avons la guerre sous sa forme la plus épouvantable,Je vous remercie, Chers Parents, de m’avoir conduit jusqu’au Sauveur. Je vous aime tendrement. Que Dieu soit avec vous. »

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Site réalisé sous la responsabilité de Alexandre BOUCARD, historien sur la commune de Monterfil

 

Correction de texte. Edmond et Henri BOUCARD

 

Textes extraits des livres:"Monterfil sous l'occupation" et "Monterfil ses Habitants, sa Mémoire"

 

 L'

 

Photo du header : retrouvée dans les archives de Pierre Leborgne, maire de Monterfil de 1945 à 1965.

 Sur la photo, 8èmeen partant de la gauche, Pierre Lefeuvre maire de Monterfil de 1965 à 1977

 

www.fnaca.org

 

 

compteur de visites

<script type="text/javascript" src="http://counter3.01counter.com/private/countertab.js?c=0ee0daee88d7e68463606627c8dbfd59"></script>
<noscript><a href="http://www.compteurdevisite.com" title="compteur site sans pub"><img src="http://counter3.01counter.com/private/compteurdevisite.php?c=0ee0daee88d7e68463606627c8dbfd59" border="0" title="compteur site sans pub" alt="compteur site sans pub"></a>
</noscript>

0,00 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison1

Pièces architecturales du patrimoine de Monterfil

La dague et l'Hermine
La dague et l'Hermine

Suport de La croix dite Saint-Hubert